seoul

Voici quelques conseils utiles pour visiter Séoul avec un petit budget. Cette ville de 20 millions d’habitants offre de nombreuses possibilités mais c’est un pays développé, et comme chez nous, si vous ne faites pas attention vous risquez de payer le prix fort. Voici quelques idées pour profiter de Séoul avec un budget limité.

Quand visiter séoul ?

Les meilleurs moments pour visiter Séoul sont à l’automne, lorsque la chaleur de l’été s’estompe, que le temps est clair et sec et que le feuillage d’automne est à son apogée (habituellement en octobre), et au printemps, lorsque les températures se réchauffent et que les arbres éclatent de fleurs colorées. Les étés sont chauds et humides, avec des pluies de mousson de fin juin à fin juillet. La ville est également bondée de touristes et les prix sont à leur plus haut.

Se déplacer dans la ville

Les transports publics de Séoul sont fiables et peu coûteux. Le moyen le plus rapide et le plus efficace de se déplacer dans la ville est le métro. Un plus pour les occidentaux : Les noms des stations de métro et les panneaux de signalisation sont marqués en anglais, contrairement au système de bus, où toute la signalisation est écrite en hanguel (l’alphabet coréen). Vous pouvez acheter des cartes de transport rechargeables pour le métro et les bus dans les stations de métro et les cabines d’autobus. Le tarif prépayé est automatiquement déduit de la carte chaque fois que vous l’utilisez, et les taxis sont relativement peu coûteux et faciles à trouver – vous pouvez en appeler une dans la rue ou dans l’un des nombreux taxis. Par contre prenez votre mal en patience pour communiquer avec les coréens car leur maitrise de l’anglais et assez aléatoire.

Où séjourner ?

Dans cette ville centrée sur les affaires, les hôtels de Séoul voient beaucoup de trafic pendant la semaine. Envisagez de loger dans des hôtels situés juste à l’extérieur du centre-ville, ils ont tendance à offrir des tarifs moins élevés. Vous pourrez trouver tout type de logement depuis l’hôtel de grande chaîne jusqu’à l’auberge traditionnel avec des futons (l’expérience est sympa mais personnellement je ne recommande pas pour plus d’une nuit).

Où manger ?

Il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent pour bien manger à Séoul. En fait si votre budget est serré vous pouvez facilement acheter en supermarché des soupes consistantes et des nouilles ou des riz sautés. Le top c’est les stands de rue, à l’image de ce qu’on trouve dans toute l’Asie. Le riz est l’un des principaux aliments de base de la cuisine coréenne, de même qu’une grande variété de légumes, frais et fermentés. Du riz bouilli (bap) et des légumes cuits sont servis ensemble dans un grand bol dans le bibimbap classique. Un autre plat typique est la viande marinée grillée au barbecue (bulgogi). Un endroit idéal pour manger dans une atmosphère festive (et sans casser la banque) est Let’s Eat Alley, l’une des nombreuses rues secondaires de la rue Sinchon, un quartier universitaire animé avec de nombreux magasins, restaurants et vie nocturne.

La rue Sinchon est aussi un bon endroit pour trouver des stands de rue qui vendent de savoureux gâteaux de poisson en brochettes et des rouleaux de riz.

Curiosités et attractions de Séoul

Le Musée national de Corée est le sixième plus grand musée au monde. La collection comprend des artefacts paléolithiques, des pagodes de pierre, des bouddhas géants et des peintures traditionnelles coréennes. Parmi les faits saillants, citons une couronne dorée cloutée de jade, les plus anciennes écritures imprimées du monde et d’anciennes jarres en porcelaine ornées d’un délicat travail au pinceau. Notez que l’entrée est gratuite le quatrième samedi de chaque mois. Le palais Gyeongbokgung du XIVe siècle, le plus ancien palais de la dynastie Joseon, est situé dans un paysage de jardins qui abrite également le Musée national populaire de Corée.

L’entrée au palais est gratuite pour les personnes âgées de 65 ans et plus et les enfants de moins de six ans.

Plus de conseils pour Séoul

L’accès à Internet est bon marché, rapide et largement disponible : Souvent appelée « la ville la plus câblée du monde« , Séoul regorge de hotspots Internet Wi-Fi et de cybercafés. Les cybercafés/espaces de jeux (appelés « PC bangs ») offrent un accès en ligne bon marché (1 $/h). Internet est aussi disponible dans les hôtels, les aéroports et les gares – même les métros seront bientôt câblés.

Perdu dans la traduction : Si vous avez de la difficulté à communiquer, appelez simplement le BBB. Les 2 400 membres bénévoles de la Before Babel Brigade sont disponibles par téléphone portable pour aider à la traduction dans 17 langues différentes, dont le français. Appelez le 1588-5644 et appuyez sur le numéro indiqué pour la langue dont vous avez besoin.

Les paumes vers le bas, pas vers le haut : Lorsque vous appelez un serveur ou un préposé au service, faites-le les paumes vers le bas, puis faites bouger votre main de haut en bas en touchant vos doigts. C’est impoli de le faire les mains en l’air, surtout en montrant du doigt – c’est ainsi que les Coréens appellent leurs chiens.

Vous verrez, la Corée c’est le dépaysement garanti. Et contrairement aux idées reçues, voyager en Corée n’est pas si cher.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici